Dermatite atopique

Un nourrisson de 12 mois est amené en consultation par sa mère pour une éruption prurigineuse ayant débuté 3 mois auparavant. L'interrogatoire de la mère vous apprend que le père de l'enfant est asthmatique et que les 2 frères de l'enfant atteint, âgés respectivement de 8 et 12 ans, sont indemnes de toute affection dermatologique.
A l'examen, cette éruption apparaît vésiculeuse, érythémateuse, suintante avec par endroits des croûtes jaunâtres. Les lésions siègent sur les joues, les plis des coudes et les creux poplités. Il existe une fissure sous-auriculaire. La peau est sèche. Il existe des lésions de grattage. L'enfant est apyrétique.
Vous apprenez par l'interrogatoire que cette éruption évolue par poussées.

  1. Quel est votre diagnostic clinique et quels sont les arguments sémiologiques qui vous aident à le faire ?
  2. Quels autres signes cliniques recherchez-vous ?
  3. Expliquez, en les détaillant, votre conduite thérapeutique et les conseils que vous donnerez aux parents de cet enfant.
  4. Quel est le mécanisme d'action des différentes molécules thérapeutiques que vous utiliserez ?

Quelques semaines plus tard, l'enfant revient pour "une nouvelle poussée". A l'examen, la xérose cutanée est importante et il existe de nombreuses érosions arrondies et groupées du décolleté et des bras.
L'enfant est asthénique et a 38,5°C.

  1. Quel diagnostic évoquez-vous ?
  2. Comment pouvez-vous le confirmer ?
  3. Quelle est votre attitude thérapeutique ?