Réaction Inflammatoire

Mme L, 32 ans, enseignante, consulte son médecin pour des algies diffuses, des douleurs des lombes, du rachis lombaire et du cou, des épisodes de céphalées et des troubles du sommeil qui la gênent depuis près de 3 ans. Elle est en arrêt de travail pour fatigue chronique depuis 4 mois.
L'anamnèse révèle que ses mains sont toujours devenues rouges au froid et que ses doigts seraient parfois gonflés. Elle ne rapporte pas de raideur matinale, pas d'alopécie ni d'éruption cutanée lorsqu'elle va au soleil. Elle n'a pas d'antécédents de psoriasis, ni de signes d'yeux ou de bouche sèche.
Deux ans auparavant, un autre médecin lui avait dit que selon les résultats d'examens sanguins, elle avait probablement un lupus. Elle ne prend aucun médicament sinon une contraception orale. Elle ne présente pas d'altération de l'état général.
L'examen clinique ne montre rien de remarquable, si ce n'est une hypersensibilité des masses musculaires paravertébrales cervicales. Il n'y a pas de signes objectifs d'inflammation articulaire.

Des examens biologiques prescrits par le médecin donnent les résultats suivants :
  • hémogramme normal
  • analyse d'urines normale
  • taux de TSH normal
  • créatinine normale
  • anticorps antinucléaires positifs au titre de 80 avec un aspect homogène
  • Facteur rhumatoïde 20 UI (seuil 24 UI)
  • Le taux des fractions C3 et C4 du complément sont normaux à respectivement 1.75g/L et 0.13g/L

Quels autres examens biologiques pourraient être utiles dans le contexte ? Discuter leur intérêt éventuel.

K Shojania Rheumatology: 2 What laboratory tests are needed? CMAJ 2000;162: 1157-63